TORX Trail Running Races 9-18 Septembre 2022

TOR330 Tor des Geants® - TOR450 Tor des Glaciers - TOR130 Tot Dret - TOR30 Passage au Malatrà

eXtraordinary

eXtreme

eXperience

Sébastien Raichon record au TOR450 - Tor des Glaciers

Sat, 17/09/2022 - 11:52 -- maxriccio
Incroyable. Il n'y a pas d'autres mots pour décrire ce qu'a accompli Sébastien Raichon juste avant minuit entre mercredi et jeudi. Une balade en solitaire qui, jour après jour, kilomètre après kilomètre, a émerveillé tout le monde: «Serez-vous capable de tenir ce rythme pendant 450 kilomètres?». Eh bien oui, il l'a fait. En effet, il est allé de plus en plus vite malgré les cinq jours de marche sur les Alte Vie 3 et 4 du TOR450 - Tor des Glaciers: son temps total de 123 heures 57 minutes 18 secondes abaisse de plus de dix heures le record établi par Luca Papi dans la première édition de 2019 (134h10'01"). Raichon a franchi la ligne d'arrivée à 23h57 sous une pluie battante mais avec une fraîcheur et une lucidité physique et mentale impressionnantes, souriant et toujours capable de plaisanter: «Je ne voulais pas que Courmayeur se couche trop tard. Le deuxième et le troisième jour je n'étais pas très bien et j'ai un peu ralenti, désolé si je t'ai fait attendre". Le français de 52 ans a terminé en dixième place le Tor des Géants® en 2019, mais le Tor des Glaciers a été un autre frisson pour lui: «Le parcours est phénoménal et très technique, c'est une belle aventure. J'ai été ému par la chaleur humaine que j'ai trouvée en cours de route et dans les refuges, nous avons été traités comme des rois». Après avoir remporté les deux éditions précédentes - l'an dernier en binôme avec Jules-Henry Gabioud - cette année Luca Papi a dû "se contenter" d'une deuxième place, toujours en duo. L'Italien-Français et le Sud-Africain Tiaan Erwee sont arrivés main dans la main jeudi matin après 134 heures 23 minutes 35 secondes, un temps conforme à son record. Quant au classement féminin du TOR450 - Tor des Glaciers, Marina Plavan pilote toujours, qui à 8h54 est passée au Refuge Prarayer (à moins de 100 kilomètres de l'arrivée) et qui au Refuge Perucca Vuillermoz avait un avantage d'environ deux heures sur le La Belge Isabelle Ost. Loin derrière la française Chloé Saint Joly. Les podiums du TOR130 - Tot Dret et du TOR330 - Tor des Géants® Hier soir, quant à eux, les podiums féminins du TOR130 - Tot Dret et du TOR330 - Tor des Géants® se complétaient, avec les arrivées, respectivement, de Katrin Bieler et Denise Zacco (ensemble après 27h12'24", avec 1h27' de retard sur la gagnante Alessandra Boifava) et la française Sandrine Béranger avec un chrono de 89h40'04'', derrière Sabrina Verjee et Silvia Trigueros Garrote.